Qui suis-je?

Marie B., photographe amateure, amoureuse de belles choses, de la Suisse et de la Provence, mais aussi …

Mes passions, mes valeurs: ma recette magique

Gourmande de nature et fille d’hôteliers-restaurateurs, je suis tombée dans la marmite de la cuisine très jeune: j’adore cuisiner et j’adore manger. Je souhaite vous partager mes créations culinaires et aussi mes bonnes adresses (cafés, boulangeries, salons de thés, restaurants …).

Le local: comme beaucoup d’entre-nous de nos jours, acheter des produits locaux est devenu une valeur. J’achète mes produits alimentaires dans de petits magasins dans lesquels je suis certaine de la provenance locale des produits. Ceci est une vraie valeur qui m’a été inculquée et qui, à mes yeux est essentielle.  Tout comme pour le shopping: j’évite un maximum toutes les grandes enseignes internationales dans lesquelles vous serez certains d’être habillés comme votre voisin.

La charme, l’authenticité: oui j’aime les boutiques, les lieux qui ont quelque chose d’unique, de spécial, que l’on ne retrouvera pas ailleurs.

La photographie (amateur): depuis que je suis petite, il m’est important de capturer chaque instant précieux pour moi. Alors tout y passe: un bon repas, un beau paysage, mon chat (surtout), les endroits que j’aime.

La créativité: enfant, j’ai très souvent réalisé tous genres bricolages et j’adorais ça! Ce sens créatif m’est resté car j’adore créer à partir de mes mains (décorations pour chaque saisons, tricot …). La créativité, à mon sens, passe aussi par la mode et la décoration, choses que j’apprécie beaucoup.

Les choses simples: comme je vous le disais un peu plus haut, je pense que les choses simples sont très importantes. Alors, oui, je ne crée pas toujours de menus à 3 plats. Parfois, je partagerais tout simplement mes délicieuses confitures ou un succulent cake. Un joli coucher de soleil ou un beau paysage par exemple suffisent à embellir ma journée.

Pour finir: les animaux. Depuis ma naissance, j’ai toujours vécu avec des animaux, alors ceux-ci font partie de la famille. Je leur voue un profond respect, non pas seulement aux animaux de compagnie. Ils contribuent également à apporter une note de magie à ma vie. Ce sont des compagnons de vie à mes yeux et je pense qu’il est très important de les respecter et de les prendre en considération dans notre Monde.

« Cent-pour-cent Moitié-Moitié »: pourquoi ce nom?

Moitié-Moitié a un double sens dans le nom de ce blog.

Tout d’abord, il faut savoir que c’est le nom attribué à la fondue en Suisse. On parle de fondue moitié-moitié car composée à 50% de Gruyère AOP (sans trou s.v.p pour le vrai Gruyère) et à 50% de Vacherin AOP, selon la vraie recette. La fondue: symbole de la Suisse (un peu cliché, certes, mais symbole tout de même). Ce blog ayant pour but de promouvoir le patrimoine Suisse (gastronomique et naturel principalement), ce nom m’a tout de suite paru approprié. Ayant passé ma petite enfance en Suisse, dans un cadre très « Heidi » (vivant dans un chalet à la montagne, entourée de vaches, ayant des ânes etc …). J’étais presque une petite « Heidi ». Ce pays (la région de la Riviera en particulier) m’a énormément marquée de part sa douceur (essentiellement due à la nature) et de part son folklore très typique. Mon pays est devenu d’autant plus important à mes yeux le jour où j’ai dû le quitter, à 5ans, lors de notre déménagement en Provence. Un immense déchirement à l’époque qui a renforcé mon sens du Patriotisme.

La seconde signification de Moitié-Moitié prend maintenant tout son sens. Sans m’en rendre compte, à 5ans je suis aussi devenue « Moitié-Moitié »: 50% suissesse et 50% provençale (dans le coeur). Le changement fut difficile et le mal du pays fut intense. Avec le temps, j’ai appris à apprivoiser un environnement totalement différent de celui que je connaissais. La végétation, le climat, la nourriture, l’accent et la manière de s’exprimer: en Provence tout est différent d’en Suisse. Au final, cette expérience de 10ans m’a rendue riche de plus d’ouverture d’esprit à mon retour dans mon pays natal. Aujourd’hui, je suis riche de deux pays, deux cultures, deux manières différentes de voir le monde, deux climats mais surtout je suis riche de deux endroits qui me font littéralement rêver!

Ce blog a donc pour but de vous transmettre ma passion pour mes deux pays de coeur.  Je souhaite vous faire rêver, vous faire découvrir des facettes de la Suisse et de la Provence que vous ne connaissez peut-être pas.

A qui je souhaite m’adresser ?

Aujourd’hui, j’ai la chance de dire que je ne rentre pas dans un moule. Je suis « 100% Moitié-Moitié ». Selon mon expérience, je trouve que souvent, dans notre Monde, les personnes ont tendance à tout vouloir ranger dans des cases: d’où viens tu? Que fais tu dans la vie? etc … . Comme s’il n’y avait qu’une seule réponse possible. Pour ma part, je ressens encore plus cela en Suisse. Toutefois, lorsque je regarde autour de moi, je réalise que je suis entourée de personnes « Moitié-Moitié » au parcours atypique. Je suis entourée de personnes qui ne rentrent dans aucun moule, qui ont vécu dans plusieurs pays par exemple, qui sont expatriés, qui ont vécu autre chose ou tout simplement aux personnes ayant reçu des cultures différentes en héritage de leurs parents.

Il est tellement enrichissant de partager avec des personnes « Moitié-Moitié »! C’est à ces personnes que je souhaite m’adresser grâce à ce blog.

Et pour finir, je souhaite m’adresser aux personnes aimant la gastronomie issue de produits locaux, de mets traditionnels re-visités. Je souhaite m’adresser aux personnes aimant la nature, la beauté de la nature. Je souhaite m’adresser aux personnes étant à la recherche d’adresses à la fois locales, raffinées, innovantes et modernes. Je souhaite m’adresser aux personnes partageant mes valeurs et passions que je vous invite à découvrir.

Vous faire rêver: avec OU sans clichés ?   

Vous faire rêver « Moitié-Moitié »: avec ET sans clichés. Car oui, dans mon Monde, j’ai besoin de tout. Parfois, je pense qu’il faut sortir des clichés ,cependant ils me font aussi rêver. La fondue et les vaches en Suisse me font rêver. La Lavande et les cigales en Provence me font rêver. Les clichés sont parfois de petites choses simples dont le pouvoir de faire rêver est sous-estimé. Je partage aussi de petites choses simples de la Vie qui sont essentielles: une jolie fleur lors d’une promenade en montagne, des confitures faites maison, un bref instant à admirer les bateaux sur la Lac Léman … .

Concrètement 

Comme je vous le disais, j’ai besoin de tout pour être heureuse. Ma façon de voir le monde est différente: à la fois suisse et française. Alors évidemment, je vous parlerais des deux pays qui me sont chers. Je vous présenterais des adresses modernes et traditionnelles. Je vous parlerais de la montagne/campagne et de la ville.  Je souhaite vous faire partager recettes, restaurants, boulangeries, cafés, buvettes, concept-stores, boutiques, lieux de randonnées/balades, lieux où séjourner, moments qui me m’apportent bonheur et me font rêver.

Je me réjouis de vous faire rêver et de vous faire découvrir mon Monde

« 100% Moitié-Moitié ».

Marie B.

PS: découvrez mes photos sur Instagram et suivez-moi sur Facebook! 🙂