Automne: envie de Provence “La Grand’Vigne“!

LA GRAND’VIGNE: CHEZ ODILE ET ALAIN.

Comme chaque automne, j’ai envie de partir en Provence. Envie de prendre le large. Envie de soleil mais surtout, envie de la Grand’Vigne. Comme ce n’est pas possible cette année, c’est vous que j’y emmène!

Image: Lea Lipp.

« La Grand’Vigne »: LA chambre d’hôtes & gîte où je séjourne lors de chacune de mes escapades en Provence. En quelques mots, c’est pour moi l’adresse à retenir si vous êtes à la recherche d’un lieu raffiné et simple à la fois, épuré et chaleureux. Odile et Alain sont de vrais épicuriens (pile dans l’esprit du blog!), passionnés, qui vous accueilleront comme si vous faisiez partie de la famille. L’âme qu’ils apportent à leur maison vous donnera l’impression d’être chez vous.

Il y a quelques années, Odile a quitté son poste pour se consacrer à son projet de maison d’hôtes. Alain et elle ont décidé de s’installer dans le Sud et après un certain temps, ils ont trouvé ce petit coin de paradis où ils ont souhaité s’installer. Ce petit cocon se trouve dans le village de Saint-Didier, dans le département du Vaucluse. Depuis la Suisse romande, comptez environ 5 heures de voiture pour y aller (tout dépend de votre point de départ). Tout d’abord, la situation est idéale: la maison se trouve en pleine campagne, au milieu des champs de cerisiers, et pourtant tout est à portée de main. Le petit village de Saint-Didier se trouve à tout juste 2 minutes en voiture et vous y trouverez petites épiceries, boulangeries et petits bars. Quelques (bons à très bons) restaurants se situent dans un rayon de 5 à 20 minutes de route, et pour cela, vous pouvez compter sur les conseils avisés d’Odile et Alain. La région est idéale si vous aimez la randonnée, la nature, visiter de petits villages typiques, profiter des marchés, visiter des musées, faire un peu de shopping ou tout simplement vous ressourcer.

Exposition Van Ghog

A votre arrivée, vous aurez tout de suite la sensation de pénétrer dans un monde à part. Une fois le portail fermé derrière vous, vous êtes dans l’ambiance: Provence traditionnelle modernisée!

Dans le parking, pas de goudron mais de petits gravillons blancs. Et tout de suite, la signature d’Odile: des fleurs un peu partout empotées dans de jolis pots. Et là, tout rappelle une bâtisse respectant l’architecture provençale mais affinée: traditionnelle et moderne à la fois, tout ce que j’aime! A peine entrés à l’intérieur, vous remarquerez tout de suite le style très raffiné et les lignes épurées. Odile et Alain ont aménagé leur maison de grandes dalles sombres au sol; ils ont mis en valeur les espaces grâces à de grandes verrières et ont gardés quelques notes de bois. Le tout permet d’allier élégance, modernité, sobriété et donne une note chaleureuse. L’âme des propriétaires se fait sentir à travers l’architecture mais aussi à travers la décoration, passion d’Odile; vous remarquerez son goût très raffiné et original pour cela.

 

 

 

 

 

 

 

La maison se compose d’un grand bâtiment principal , dans lequel résident vos hôtes. La bâtisse est composée d’une partie destinée aux clients. Vous avez la possibilité de louer deux chambres d’hôtes: la Safran et l’Amande. Chaque chambre possède une terrasse privative avec deux transats et une magnifique vue sur le jardin et la piscine. D’ailleurs, je vous recommande vivement d’en profiter: le tout est totalement ressourçant!

La chambre « Safran » est la plus grande. Elle est équipée d’un grand lit dont le textiles sont exclusivement en lin lavé. Cette chambre possède également un petit coin salon équipé d’un petit frigo, d’une machine à café avec capsules et bouilloire avec assortiment de sachets de thé, sucre et tasses. Une petite bouteille d’eau par personne est mise à disposition, chose très agréable. La salle de bain compte une jolie douche à l’italienne, WC et coin lavabo avec gants de toilette, coton-tige, rondelles démaquillantes et sèche-cheveux. Toutes les serviettes et autres textiles de salle de bain sont de marques originales et sont assortis aux couleurs de la chambre (souvent noir et safran). D’ailleurs, les chambres, le gîte et les extérieurs ont été aménagés avec beaucoup de soin, en pensant à chaque détail. A l’étage, une petite mezzanine aménagée avec 2 lits simples. Idéal si vous avez des enfants (pas trop grands car le plafond est assez bas!).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La seconde chambre, « amande » a la même équipement que la « safran », a la différence de la taille et de la mezzanine. En effet, elle est plus petite (le lit aussi par conséquent) et ne comporte pas de mezzanine. Cette chambre est idéale pour 2 personnes.

 

La propriété est également composée d’une petite dépendance: le cabanon (gîte). A quelques mètres à l’écart du bâtiment principal, vous avez la possibilité de louer cette petite bâtisse (en principe à la semaine, mais pour des durées plus courtes, vous pouvez aussi contacter Odile, et selon les disponibilités et la période, vous pourrez peut-être y passer 3 ou 4 nuits).  A chaque fois que j’y ai séjourné, j’ai eu l’impression d’être chez moi, dans ma petite maison provençale! Tout d’abord parce que le gîte apporte beaucoup d’indépendance, mais aussi parce que l’on a vraiment l’impression d’être seul en pleine nature. En fait, le cabanon est vraiment orientée côté prés/piscine et n’a aucun vis-à-vis sur le bâtiment principal. Cela donne ce sentiment d' »exclusivité ». Personnellement, j’adore la grande terrasse entourée de végétation sur laquelle vous pourrez manger à tous les repas en été et en tous cas le midi à l’entre-saison. Le mobilier en fer-forger, les graminées dans leurs pots modernes notamment etc donnent également beaucoup de charme.

Au rez-de-chaussée, vous trouverez un espace ouvert cuisine/salle-à-manger/salon. La cuisine est très bien équipée: four, plaques électriques, lave-vaisselle, frigo, congélateur, casseroles, poêles, assiettes, couverts, verres, condiments, serviettes en papier, liquide vaisselle, éponges, torchons, tablettes pour lave-vaisselle, enfin tout! Il ne reste qu’à faire vos courses. Et surtout … à chaque arrivée, Odile prépare de délicates attentions: petite corbeille de fruits de saison ou nougats du village et rosé et quelques boissons au frais! Le coin salon compte un petit canapé, une télé, une bibliothèque avec tout ce qu’il faut pour ceux qui aiment lire, et même un Scrabble. A chaque fois, j’ai l’impression de ne jamais être partie et d’être chez moi  🙂 Au Rez se trouve aussi la salle de bains équipée de la même manière que les chambres « safran » et « amande ».

A l’étage, se trouvent la chambre et une petite toilette séparée. Vous pouvez y loger à 2 adultes et un enfant. En effet, il y a 1 lit double et 1 simple. La vue de l’étage (surtout le matin au lever) est à couper le souffle: nature et Monts de Vaucluse en perspective. Et le soir, vous aurez peut-être l’occasion d’entre les grenouilles chanter au loin. Calme et charme au programme!

Il serait impossible de parler de la « Grand’Vigne » sans parler des petit-déjeuners d’Odile.Pour vous dire, à chaque fois que je m’y rends, c’est la première chose dont je me réjouis! D’ailleurs, ils reflètent très bien l’attention qu’Odile porte à ses clients: généreux et personnalisés. Vous trouverez à peu près tout, mais surtout des produits locaux et de qualité, en passant par les croissants/étoiles au sucre du boulanger aux petits fromages frais de la région, au miel de St-Didier, aux confitures faites maison, aux faisselles (fromage frais au lait cru ressemblant à un yaourt), aux fruits de saison, au pain frais de la boulangerie, aux petites attentions du jour (gâteau, pancakes, panacotta, mousse au chocolat, cheesecake, enfin, selon l’envie d’Odile!). Et sans compter, ce qu’Odile vous propose de vous préparer selon vos goûts (par exemple des oeufs). Je défie quiconque de sortir de table en ayant faim! En octobre, vous aurez très certainement encore la chance de prendre le petit-déjeuner sur la terrasse, ce qui rend l’expérience encore plus agréable.

Image: Domitille Moreaux.

Et puis, la « Grand’Vigne » c’est aussi le jardin et la piscine. Et là, chacun a son terrain de jeu.: le jardin c’est Odile et la piscine c’est Alain. Il faut dire que chacun prend grand soin de sa partie et le résultat est là! Admirez par vous-même:

A chaque saison, le jardin est différent grâce aux nombreux arbres et fleurs à la floraison différée. Au printemps, les iris, puis les rosiers. Puis en été, les lavandes. Et maintenant, à l’automne, les couleurs chaudes s’installent sur la vigne sauvage. A chaque recoin de la maison, vous trouverez un petit coin aménagé de verdure ayant sa propre identité:

Image: Luc Decloedt.

 

LA piscine dont vous pourrez profiter de mai à mi-octobre pour les plus courageux. Elle est équipée d’un petit coin jaccuzzi, très appéciable après un long voyage.

 

 

 

 

 

En somme, un séjour à la « Grand’Vigne » est synonyme de plaisir des yeux et des papilles; mais aussi, de repos, de dépaysement, de bienveillance et de bien-être. Vous avez l’assurance de bénéficier des tous les services d’un hôtel (ou presque) mais avec le charme d’une chambre d’hôtes.

Pourquoi choisir la « Grand’Vigne »:

  • pour son calme
  • pour le cadre (végétation)
  • pour l’accueil d’Odile et Alain
  • pour la beauté simple et raffinée des lieux
  • pour les petit-déjeuner

Tarifs

Les prix restent abordables et le rapport qualité-prix est tout à fait correct. Pour une chambre, comptez entre 150 et 90 € la nuit (selon la saison et la catégorie de chambre) petit-déjeuner y compris. Pour le gîte, les tarifs vont de 900 à 600 € la semaine, selon la saison. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter la liste de prix ou à contacter Odile.

Situtation (cliquez sur l’adresse ou sur l’image pour afficher dans Google Maps):

 

 

 

 

 

 

Y accéder:

  • en voiture (à privilégier): sortie d’autoroute « Avignon Nord », puis prendre la voie rapide en direction de « Carpentras » et suivre « Pernes les Fontaines » puis « Saint-Didier ». Environ 5 heures de route depuis la Suisse romande (ex: Vevey)
  • en train: TGV jusqu’à Avignon TGV (trains direct depuis Genève) puis je vous conseille vivement de louer une voiture qui est indispensable si vous souhaitez visiter ou tout simplement vous restaurer. Il est aussi possible de prendre le taxi jusqu’à Saint-Didier, ce qui est assez onéreux. Si vous n’avez pas de moyen de locomotion sur place, vous serez très limités. En effet, les transports publiques sont très peu développés (en comparaison avec la Suisse). Sans voiture, vous pourrez faire quelques balades dans les alentours de la « Grand’Vigne » et vous déplacer au village pour dîner.

Contact et réseaux sociaux:

 

(Source des photographies non légendes: Odile Paillard, La Grand’Vigne.)

En vous souhaitant beaucoup de plaisir chez Odile & Alain!

7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.